Un teint halé sans danger ? EASY!



Si toi aussi tu as un teint de bidet et une peau qui réagit mal au soleil, sache que je compatis !
Chaque année c’est le même constat, je rentre de vacances, fière comme un paon de mon bronzage et là c’est le drame : « bah alors, il a plu pendant toutes tes vacances ? », « tu as mis de l’écran 10 000 ? » ou pire, « ah bon, t’es bronzée là ?! ».
Ben oui ! Vive mes gênes grands-bretons hein? Et dire que je ne suis même pas encore partie en vacances…
Certes, je suis très vigilante quand il s’agit du soleil et très consciente des dangers des UV. Notamment les UVA qui provoquent vieillissement cutané, marques et dans les cas les plus malheureux, cancers. Le décolleté papyrus ne passera pas par moi !
J’utilise depuis des années les produits solaires Esthederm dont j’adore la texture crémeuse et hydratante (Adaptasun étant pour moi le meilleur pour un bronzage en douceur et dans la durée). Ainsi qu’un compact teinté SPF 50 de chez Shiseido pour mon visage par dessus une crème hydratante solaire.
Et même en ville, dès les premiers rayons, je troque ma crème hydratante classique pour une crème matifiante à fort SPF. En ce moment, j’utilise Oil Free Matte Broad SPF 30 daily cream de Dermalogica. Une crème qui protège des UVA (les plus dangereux) et régule la production de sébum (et le risque de finir avec de vilains boutons) grâce à de l’acide salicylique.
Mais, je n’ai pas l’intention de vous faire un laïus sur la protection solaire. Enfin si, un petit : vous pensez en utiliser assez ? Sachez qu’il en faut une pleine paume par zone (bras, demi-jambe, décolleté…) et qu’il faut toujours l’appliquer quand on est nue afin d’être sûre d’être couverte partout, même sur les zones où l’on se croit en sécurité par les vêtements (et pour éviter d’oublier des zones propices aux mélanomes : paupières, oreilles, zone juste sous le sein, etc.). Bref, si vous rentrez de vacances avec votre bouteille de crème solaire à moitié pleine, c’est sans doute que vous n’avez pas mis la bonne dose!

Le but de cet article c’est de vous parler de mon astuce favorite pour créer un hâle artificiel sans danger et sur-mesure : l’Addition Concentrée Eclat de Clarins. IMG_20140906_165149
Le packaging est super malin : une petite fiole qui dose des gouttes grâce à un petit fond mou sur lequel il suffit d’une petite pression pour faire tomber une petite goutte. Il suffit de mélanger à votre hydratant 5 petites gouttes au coucher (1 seule fois ou sur plusieurs nuits mais avec 3 gouttes max) pour un hâle modéré. Et d’entretenir avec une petite goutte tous les deux jours dans votre soin de jour. Le hâle monte progressivement et s’entretient très facilement.
Je vais faire ma marketeuse, c’est le métier que voulez-vous, mais c’est de loin l’un des packaging les plus réussis que j’ai vu récemment. Son format brun en imitation verre n’est pas sans évoquer les ampoules d’Uvedose, ce supplément médical de Vitamine D que l’on se fait prescrire en hiver. Un supplément médical de la vitamine justement issue du soleil comme inspiration pour un produit censé « cosmétiquement » remplacer le soleil… Difficile de faire plus redoutable pour connoter l’efficacité et l’innocuité (puisqu’on est à la frontière de la prescription médicale). Bref, chapeau bas à l’équipe de design qui a réussi à créer un pack en résonance complète avec la mission du produit.
Le seul inconvénient du produit, c’est qu’il faut être consciencieuse à l’application : bien étirer jusqu’à la racine des cheveux, masser le cou et le haut du décolleté en douceur par un effleurement descendant. Ne pas négliger les contours du visage : étirer jusqu’aux oreilles, masser délicatement le contour des yeux… La conseillère beauté m’a conseillée après le massage du produit mélangé à la crème de faire des à-plats doux sur tout le visage, appliquer les paumes de vos mains doucement sur toutes les zones du visage pour aider la pénétration et s’assurer une montée de hâle homogène : le front, les tempes, les joues, les ailes du nez, le menton et le cou.

Pour le moment, je n’ai eu aucune mauvaise surprise, j’ai un teint halé naturel (bon, OK, le teint d’une nana normale…) et je me contente d’un petit peu de poudre matifiante transparente sur le nez et le menton. Plus besoin de fond de teint, ni de poudre et pas la honte d’être blanc fluo.
Attention à bien se laver les mains après l’application, ça peut faire des petites traces au niveau des poignets et du pli des doigts sinon.

Maintenant que le teint de bidet est réglé, si vous avez une solution pour les cernes violets de j’ai-pas-dormi-depuis-deux-ans-mais-ça-va-sinon, vous m’appelez hein ?

Sharing is caring :

2 Comment

  1. Hello !
    Dis, ce truc qui a l’air super chouette, est-ce qu’il peut aussi servir pour le corps ? Et si non, connais-tu un produit qui aurait le même genre de capacité à faire un hâle léger et progressif, mais du coup pour le corps ?
    Merci pour ta réponse ô beauty gourou ! (^.^)

    • Coucou L! Malheureusement il ne fait que le visage! Et je t’avoue que je n’ai jamais osé me lancer dans du faux bronzage de jambes, trop peur de virer zèbre disco! Bisous bisous

Leave a Comment