Mon unique résolution 2016



En r’tard, en r’tard, je suis toujours en r’tard. Même pour vous souhaiter la meilleure année qui soit, vous souhaiter sérénité, joie, épanouissement personnel et professionnel, plein de surprises qui font sourire et rougir, et au moins un fou rire par jour !
2015 a été une année difficile, une année de grands chocs pour nous tous, et de petits bouleversements pour moi. J’ai changé de job, appris un nouveau métier, perdu mes collègues avec qui j’adorais travailler, accueilli une boule de poils (et de griffes, et de crocs), et changé d’hygiène de vie grâce à Monsieur devenu végétarien.
Je ne compte pas les jours où j’étais crispée par l’anxiété, me répétant en boucle « je ne vais pas y arriver, je ne vais pas y arriver » mais les jours sont passés, l’année s’est terminée et il faut croire que j’y suis arrivée.

Une fois ce bilan fait, arrive le moment des résolutions. Tout nous y enjoint, les amis, les collègues, les médias. Il y a bien quelques voix dissonantes, qui prétendent rompre avec cette tradition et son cortège de culpabilité et d’abandon, mais au final, ces voix nous parlent encore et toujours de ce besoin de renouveau, de ce besoin de se formaliser des objectifs pour devenir (peut-être) un soi en mieux dans l’année à venir.

Je n’ai aucune prétention à rompre avec cette tradition car je la trouve terriblement importante, elle me donne des objectifs, une échéance et… un peu d’espoir. L’espoir de peut-être réformer ces habitudes, ces pensées et ces émotions qui m’ont pénalisée dans le passé. L’envie simplement de croire que je vais apprendre de l’année passée et ne pas marcher droit dans les mêmes impasses.

La seule chose que je ferai différemment cette année, c’est que je ne vais formuler aucun interdit, aucun « j’arrête », aucun « ne plus », ce sera du « encore plus » et du « mieux » uniquement.
D’une année à l’autre, c’en est comique d’ailleurs, ma liste de bonnes résolutions est identique :
– je vais faire une taille en moins
– je vais moins boire d’alcool
– je vais être moins stressée
– je vais être moins paresseuse
– je vais être moins dépensière
etc, etc.

En 2016, j’ai décidé de me formuler les mêmes résolutions mais d’une façon tellement plus positive.
D’ailleurs, je n’en formule qu’une seule, la seule qui compte vraiment pour moi.
Cette année je vais mieux prendre soin de moi. Voilà. C’est tout.
Facile, non ?
Pas tellement… Mieux prendre soin de moi, ça sera veiller à ce que mon corps soit nourri comme il le doit (exit diners de pâte à tartiner mangée directement au pot devant la télé), qu’il soit actif comme il en a besoin (exit les excuses bidons pour ne plus aller à la gym et fini de prendre le bus pour 800m de marche), qu’il soit protégé et choyé (oui mettre de la crème tous les matins c’est une corvée, mais une corvée de 2 minutes, alors ça doit valoir le coup).
Prendre soin de moi, ça sera aussi faire exercice d’indulgence et de responsabilité, arrêter de me ronger les sangs pour des choses sur lesquelles je n’ai aucune prise, et enfin prendre en main toutes celles sur lesquelles je peux agir mais que je laisse m’échapper par peur, par doute, par bêtise.
Prendre soin de moi, ça passera par savoir dire non. Dire « non, je ne sais pas » et que ce ne soit pas si grave. Dire « non, je ne veux pas » et que ce ne soit pas égoïste.
Prendre soin de moi ça sera aussi accepter ces choses qui me font du bien même si elles ont l’air ridicules, et les cultiver : tant pis si je suis un bonnet de nuit qui préfère dormir 8H un mardi plutôt que de sortir boire des pintes, tant pis si je suis une pintade qui a besoin de sa manucure mensuelle pour se sentir jolie.
Mieux prendre soin de moi ça sera prendre soin de ma santé mentale, par le sport, par l’ostéopathie, par l’acuponcture, par toutes ces actions auxquelles je crois sans croire mais qui me font indéniablement du bien.
Et le mieux dans tout ça ? C’est que si je prends mieux soin de moi, je serai plus heureuse, plus disponible et plus généreuse pour prendre soin des autres.

Finalement, avec une seule bonne résolution, je vais avoir pas mal de boulot !
Et quant à vous, je ne vous souhaite de que du  » encore plus », que du « mieux », et aucun « plus jamais ». Faites des choses nouvelles, faites des conneries, fabriquez des souvenirs et ne soyez pas forcément un « nouveau » vous, juste un « vous » qui profite à fond de cette année !

Crédit photo de couverture : Etsy @KatieScarlettCo (https://keep.com/you-is-kind-you-is-smart-you-is-important-pillow-free-shipping/p/p_Qlr2AAk9/)

Sharing is caring :

2 Comment

  1. Alors alors ? le bilan ? 🙂

  2. C’est marrant, j’avais lu cet article et je le relis aujourd’hui. Avec un sourire, parce que je me reconnais en cette résolution qui devrait s’imposer à moi depuis un moment.

    Marre de vivre dans des interdits et d’avoir la sensation que je ne serai jamais parfaite, jamais assez exigeante avec moi même. Je crois que c’est parce que je l’étais pour les autres et non pour moi. Rentrer dans des jeans taille enfant, me maquiller non pas pour moi mais pour « ne pas faire tâche » à côté de mes amies, des petites pensées ici et là qui me faisait me brimer et me renvoyer une image négative de moi. Je crois que je vais essayer ta stratégie.

    Miss u (btw)

Leave a Comment