London Calling : Refine and Polish Miracle Balm d’Aurelia Probiotic



Hello !

Comme vous l’avez peut-être vu sur mon compte Instagram (lerougeetlefard) et sur Facebook, j’étais à Londres il y a peu pour le travail.
Et si le samedi a été studieux, le dimanche a lui été sous le signe du shopping. Outre les ravissantes petites robes Oasis très 50’s sur lesquelles j’ai craqué, j’ai découvert le magasin de cosmétiques de luxe SPACE NK.

Comment vous transcrire le cri de joie intérieure que j’ai éprouvé dans cette caverne d’Ali Baba ? Figurez-vous l’odeur rassurante et solaire qui s’échappe des étagères de parfums Diptyque (oui, Do Son, c’est à toi que je pense et oui tu vas rejoindre mon étagère de parfum)et Acqua di Parma, les couleurs chatoyantes des bergères de maquillage NARS et By Terry, et enfin, la douce lumière d’étagères blanches couvertes de produits de soins plus chics les uns que les autres.
Je pense que j’ai dû faire le tour du magasin au moins 5 fois sous les yeux amusés des conseillères de vente – ce qui m’a d’ailleurs permis de bien papoter avec elles et de repartir avec un sac au moins autant rempli de produits que d’échantillons (*couinement hystérique*).

Mais bref, trêve de papotages, je voulais vous parler d’une de mes découvertes britanniques : la marque Aurelia Probiotic.

Cette marque anglaise, qui assure la production de ses produits en Angleterre, propose des produits conçus à partir des extraits botaniques organiques (pas forcément labellisés biologiques, mais garantis éthiques et non testés sur les animaux). Leur objectif est de proposer des formules ultra-respectueuses pour limiter les phénomènes d’inflammation de la peau, une source de vieillissement cutané précoce. En luttant contre la dégradation de notre ADN cellulaire, leurs produits permettent aussi de booster la production de collagène et d’acide hyaluronique avec pour résultat une peau qui reste jeune et lumineuse.

Personnellement, j’ai craqué pour leur exfoliant enzymatique double-usage appelé Refine and Polish Miracle Balm. Autant vous dire qu’un produit qui me promet un miracle, je l’attends au tournant…
Utilisé sur peau sèche, on peut le masser sur la peau pour exfolier avec les petits grains (du sucre de sève d’érable) en douceur pour une peau plus soyeuse et lumineuse. On peut l’utiliser jusqu’à 3 fois par semaine, même sur peau sensible.

La méthode que je préfère est de laisser poser la « pâte » et de la masser par petits mouvements circulaires très doux puis de laisser reposer 5 minutes sans rincer pour que les enzymes de fruits grignotent les cellules mortes. La notice prévient que la peau peut picoter et devenir un peu rosée, mais je n’ai pas eu cette expérience. Bien au contraire, sous l’action du massage la pâte fond en un masque huileux délicieusement parfumé par les huiles de camomille, eucalyptus, romarin et bergamote. En l’utilisant en masque plutôt qu’en exfoliant classique, j’ai l’impression que l’exfoliation est plus profonde mais sans abimer ou dessécher la peau. Au rinçage, l’huile devient lait et la peau est d’une douceur folle. En termes de résultats, je trouve ma peau plus lumineuse et je commence à voir des cicatrices d’acné s’estomper doucement.

Je suis accro à son odeur et à sa texture riche, c’est réellement un petit cadeau que je m’offre deux fois par semaine !

Sharing is caring :

Leave a Comment