Des paillettes au bureau ? Chiche !



Hello, Hello !
Ca faisait longtemps un petit article maquillage, non ?
Cette fois, j’attaque le thème du maquillage de journée, qui se veut sage et professionnel pour la jeune active que je suis. Je ne veux pas me donner un genre trop mature (même si un rouge à lèvres prune fait des miracles sur ma crédibilité en clientèle haha!) ni avoir l’air juvénile. Donc pas question d’adopter les mêmes réflexes que quand j’avais 20 ans, même si c’était quasi littéralement hier!
Désormais, je mets plus l’accent sur la structure de mon visage tandis que j’avais tendance à considérer que 5 couches de mascara faisaient le job auparavant.

Incontournable de définir les sourcils, d’ombrer légèrement la paupière et de travailler le teint en veillant aux reliefs des pommettes.
Enfin, sauf… si je décide de sortir les paillettes !

Bizarrement, j’ai mis des années à m’autoriser les items girly : pas de stylos mignons, jamais ô grand jamais de rose et surtout pas de paillettes. Maintenant, je dois me retenir de coller des stickers licornes sur mon ordinateur…
Bref, tout ça pour dire qu’il y a encore peu je n’aurais jamais envisagé de mettre des paillettes au travail. J’aurais eu peur de compromettre ma légitimité ou ma crédibilité professionnelle. Maintenant, je sais que tout est question de dosage (merci Bobbi Brown et tes manuels de maquillage!) et qu’on peut, presque, tout se permettre en bonne mesure.

Pour ce maquillage-ci, j’ai utilisé :

  1. Primer Potion, Urban Decay
  2. Liner Kaki Pailleté (10), Sephora
  3. Ombre à paupière teinte claire de la palette City Drive Classy, Yves Saint Laurent
  4. Mascara Hypnôse Doll Eyes, Lancôme
  5. Brow Styling Compact, teinte claire, Shiseido
  6. CC Cream HD, Erborian
  7. Rouge Absolu « Matin » (268), Lancôme

Comme vous le voyez, je commence toujours par les yeux après avoir bien laissé pénétrer mon soin hydratant. J’ai l’habitude de mettre le liner avant l’ombre à paupière parce que j’ai encore des accidents de tracé mais j’imagine que le mieux c’est de faire l’inverse pour ne pas ternir l’intensité du liner avec du fard libre…
J’aime bien en ajouter une lichette au coin externe bas de l’oeil mais ça ne marche bien que si le liner n’est pas trop foncé sinon cela rend l’oeil plus petit…
Je me contente d’une petite couche de mascara pour que le liner ne soit pas noyé dans les cils.
Normalement, je travaillerais aussi au blush mais comme l’emphase est sur les yeux, je me contente d’unifier le teint et de cacher ce qui a besoin de l’être.
Et enfin, une belle couche d’un rouge à lèvres léger mais très pailleté pour rester dans le thème. Surtout ne pas opter pour de la couleur mais bien du neutre sinon gare à l’over-dose.

Et ça donne quoi ? Ben ça !

IMG_0421

 

Sharing is caring :

Leave a Comment